Suivez-nous

HomeFootball

Préface de la Coupe du monde : vers un duel entre l’Angleterre et le pays de Galles dans la poule B ?

Plus que quelques jours et c’est enfin le début de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Pour vous préparer au mieux, nous sommes déjà à la recherche des principales tendances dans chaque poule.

Aujourd’hui, nous passons au crible la poule B avec l’Angleterre, le pays de Galles, les États-Unis et l’Iran. Les Three Lions sont évidemment les grands favoris, mais le pays de Galles semble également être un adversaire difficile à battre.

Vous pouvez parier en ligne ou en direct chez betFIRST !

Le pays de Galles et l’Angleterre pour la victoire

Le pays de Galles n’a pas été très performant en Ligue des Nations avec un seul match nul et six défaites, mais il ne faut pas le sous-estimer.

Les Dragons n’ont perdu qu’un seul match lors des qualifications pour la Coupe du monde. Le tout premier, contre la Belgique. Cette défaite a été suivie de six victoires et de trois nuls.

Des adversaires comme les États-Unis et l’Iran sont inférieurs au pays de Galles sur le papier. Nous nous attendons donc à ce que les Gallois prennent immédiatement six points sur six lors après leurs deux premiers matchs de poule.

Nous attendons le même résultat de la part des favoris du groupe, l’Angleterre. Elle affronte d’abord l’Iran, puis les États-Unis.

Le dernier match de groupe entre le pays de Galles et l’Angleterre sera un match dont l’enjeu sera uniquement la victoire en phase de groupe.

Un match nul nous semble être un résultat dont les deux pays peuvent s’accommoder lors du dernier match.

Nous nous attendons donc à ce que le pays de Galles termine cette poule avec au moins sept points.

Le pays de Galles prend plus de 6.5 points (cote boostée de 12.00)

 

Les États-Unis manquent d’expérience

Les États-Unis possèdent beaucoup de jeunes talents, mais ils manquent d’expérience pour battre l’Angleterre ou le Pays de Galles.

Un match nul contre le pays de Galles est le meilleur résultat qu’ils peuvent espérer dans ce duel.

Les Américains n’ont pas de chance d’être tombés dans la poule de l’Iran. Vu le contexte politique lourd, la rencontre face à l’adversaire le plus abordable du groupe ne sera pas si simple.

Les États-Unis risquent de perdre aussi des plumes face à l’Iran et pourraient donc terminer la phase de groupe avec moins de trois points.

Les États-Unis obtiennent moins de 2,5 points (cote boostée de 3.30)

 

Taremi, l’arme de l’Iran

Sur le plan offensif, l’Iran s’appuie principalement sur Mehdi Taremi. L’attaquant de Porto a déjà inscrit 13 buts en 19 matchs cette saison.

Taremi est également très régulier en équipe nationale avec un total de 27 buts.

Il peut compter sur Alireza Jahanbakhsh pour le mettre dans de bonnes conditions. Le joueur de Feyenoord a été inclus dans la sélection iranienne pour la Coupe du monde par le sélectionneur national Carlos Queiroz, malgré les pressions politiques.

Avec ses 64 sélections, Jahanbakhsh apporte beaucoup d’expérience et a montré qu’il avait le nez pour les passes décisive.

Taremi devrait trouver le chemin du but au moins une fois dans cette poule.

But de Taremi (cote boostée de 3.75)

À ne pas manquer

Plus de Football