betFIRST Blog
betFIRST

Aperçu League of Legends – Belgian League

La Belgian League compte trois nouvelles organisations : 4Elements Esports, ION SQUAD et KRC Genk Esports. Nous avons dû dire au revoir à RSCA Esports, Brussels Guardians et Aethra Esports.  Ne vous inquiétez pas, car tous les acteurs ne sont pas en dehors de la région.

Dans les nouvelles organisations, nous voyons beaucoup de visages familiers, mais aussi de nouveaux visages. ION SQUAD semble avoir attrapé quelques vétérans à Phoenix, Dommy et wewillfailer. Avec des joueurs moins connus du Benelux comme Marrow Ooze et Saye, ils se batteront également pour plus qu’une simple place en play-offs.

KRC Genk Esports semble alors miser plutôt sur les talents émergents. Nous reconnaissons surtout Pieter05, mais aussi DrSaw et Kapstok ne sont pas des étrangers. Surtout en voie du bas nous avons encore quelques questions. KieDie et Cisse viennent tout droit de la Belgian College League et peuvent faire leurs preuves sur la grande scène.

4Elements Esports n’avaient pas vraiment de nom familier dans leur line-up sauf Psclly. Avec Frenzy en jungle, Atlas en voie du milieu, Miś en tant que voie du bas et xCharm en tant que support, nous constatons qu’ils se sont principalement concentrés sur les imports.

Le favori incontesté reste le Sector One. Avec le retour de Zhergoth et Mytheos, l’ajout de jungler d’import Aesthetic et du talent local Duimelot en support, ce Sector One semble avoir un line-up solide. L’expérience de Zhergoth, Night et Mytheos sera-t-elle suffisante pour donner aux rois belges un quatrième titre après les Country Finals ?

KVM Esports a choisi de reprendre la plupart des joueurs et employés d’Aethra. Le seul joueur restant de KVM est Robba et le seul vrai nouveau venu est Urban. En termes de médias sociaux, c’est déjà un grand atout pour KVM.

Ce split, 7AM semble devenir le bas du classement de la Belgian League. Après une performance admirable lors de leur premier split où ils ont fait des play-offs, l’équipe actuelle composée de Vinnie, Nomis, Yoni, Honels et Mark ne semble pas vraiment à la hauteur du reste de la Belgian League. Néanmoins, 7AM a prouvé le contraire dans le passé et cela montre qu’il ne faut jamais les sous-estimer.

Nous allons le voir, car la Belgian League est sur le point de commencer. Nous vous verrons tous le 11 janvier lorsque la ligue commencera !

Articles similaires

5 raisons pour lesquelles l’e-sport deviendra aussi populaire que le foot

Paul

Aperçu League of Legends – LCS

Paul

Sports virtuels : la nouvelle tendance en matière de paris sportifs

Paul

Laisser un commentaire