betFIRST Blog
Basketball

Les serbes en mesure de prendre le dessus sur l’équipe B américaine

Kemba Walker - Team USA - FIBA World Cup

Lors de cette 18ème édition, des millions de Chinois s’imagineront au United Center, au Staples Center ou au Madison Square Garden. Plus de 50 joueurs qui étaient actifs en NBA la saison dernière seront de la partie à la Coupe du Monde. Seuls 15 pays, dont la Côte d’Ivoire, la Jordanie et la Tunisie, devront se passer de représentants dans la meilleure ligue mondiale de basket-ball.

Le passionné de basket-ball qui espérait voir les virtuoses de la NBA Kawhi Leonard, Kyle Lowry, Stephen Curry, Damian Lillard, Paul George, Kevin Durant, Russel Westbrook ou Klay Thompson à l’œuvre pendant la Coupe du monde de basket-ball de la FIBA a le droit d’être quelque peu déçu. En raison d’une série de désistements, l’entraîneur Gregg Popovich a dû faire appel à une importante délégation des Boston Celtics (Jaylen Brown, Marcus Smart, Jayson Tatum et Kemba Walker), une équipe qui n’a atteint que les demi-finales de la conférence Est.

Les Etats-Unis se produiront donc avec une équipe B et non avec leur Dream Team habituelle comme aux Jeux Olympiques, mais ils ont assez de talent en réserve pour remporter la Coupe du Monde pour la troisième fois d’affilée. Les Américains peuvent même compter sur une excellente statistique en leur faveur : depuis 2007, ils ont remporté tous les tournois auxquels ils ont participé. Ils ont remporté trois championnats olympiques (2008, 2012, 2016), deux championnats du monde (2010, 2014) et deux fois la FIBA AmeriCup (2007, 2017).

Mais l’équipe des Etats-Unis est plus que jamais à prendre. Les serbes particulièrement sont à l’affut d’un premier titre historique. Le finaliste de la Coupe du Monde 2014 et des Championnats d’Europe en 2017 devra se passer de son talentueux joueur Milos Teodosic, mais compte dans ses rangs le jeune prodige Nicola Jokic et le géant Boban Marjanović, et pourra donc entamer le tournoi avec une équipe de base assez complète.
La France de Rudy Gobert, élue meilleur défenseur de la NBA pour la deuxième fois consécutive, est un outsider dangereux pour le titre. Comme la Grèce, qui s’appuie sur leur joueur vedette Giannis Antetokounmpo, le MVP de la dernière saison en NBA. Ou encore l’Espagne qui aimerait mettre un terme à sa réputation d’équipe perdante.

En plus du titre mondial, il y aura aussi un certain nombre de billets pour les Jeux Olympiques à gagner en Chine. Les deux pays les mieux classés de la zone Amérique du Sud/Amérique du Nord et Europe ainsi que les meilleures équipes d’Afrique, d’Asie et d’Océanie pourraient déjà réserver leur voyage à Tokyo.

La Serbie gagne la Coupe du Monde FIBA @ 4.50

*Merci à Masters of Betfirs  t pour les tuyaux

**Les cotes indiquées sont indicatives et non contraignante

Articles similaires

Zion : roi de la Draft

Paul

Les Belgian Cats peuvent-elles créer la surprise face à l’Espagne et la France ?

Paul

Los Angeles sera-t-elle à nouveau la capitale du basket-ball mondial ?

Paul

Laisser un commentaire